LES TRADUCTEURS (Critique) Par Océane Zerbini le janvier 29, 2020 • ( Poster un commentaire ) SYNOPSIS: Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome … Jean-Victor Lundi 27 Janvier 2020 Critiques, Festivals 3608 vues 0 Commentaires. horaires info critiques bande-ann. J'ai un peu de mal avec les critiques presse puisque j'ai trouvé que justement les twists "invraisemblables" sont très bien amenées. Les Traducteurs est en effet un "whodunit", un thriller à énigmes où le suspense doit être roi, la surprise constante, et les révélations inattendues. « Les Traducteurs » représente pour Régis Roinsard un changement de cap après « Populaire » un film enthousiasmant, frais et léger, car on se retrouve cette fois dans un genre de polar suffocant où la traduction du fameux dernier best-seller de « Dedalus » va virer à la véritable énigme, en remplaçant au passage la bonne vieille machine à écrire par l’usage des nouvelles technologies ! Ex. Les Traducteurs - la critique du film. I believe that the main problem was … http://cinephile-critique.over-blog.com. Cote globale 7.6. L'histoire est originale et reste dans le domaine de la littérature. Un thriller français plutôt alambiqué, un peu exagérément d’ailleurs, mais très prenant à cause du confinement des protagonistes dans un bunker dans lequel on ressent une menace tout en ignorant laquelle et d’où elle va provenir. Lire sa critique, Suivre son activité Lire ses 3 critiques, Suivre son activité Le côté Tour de Babel du film est sympa et donne lieu à des scènes à part (. Lire ses 376 critiques, Suivre son activité Mais bientôt, les dix premières pages de l'ouvrage sont disponibles sur internet. It is a combination of great potential that has only been partially fulfilled. Copyright © 2006-2020 cineserie.com. Le patronage recherché maladroitement, La bande-annonce était très accrocheuse, faisant penser à du suspens à la « Agatha Christie », je me suis donc laissée tenter. 2 abonnés LES TRADUCTEURS : LA BELLE IVRESSE DES MENSONGES. Il y a donc un manuscrit brûlant, troisième tome de la trilogie Dedalus, neuf traducteurs pour en faire une traduction simultanée, et un éditeur requin qui les confine dans un bunker de luxe pour s'assurer qu'il n'y aura aucune fuite. Privilège du film, on les verra souvent tous ensemble, dans des scènes chorales qui sont de belles séquences de cinéma. Ce film vaut beaucoup mieux que les critiques presse le laissent entendre. En plus, le pirate qui les a diffusées exige une rançon. Je conseille vivement. Si c'est plaisant à l’œil et aux sensations, avec notamment une scène "d'action" très réussie, c'est aussi une perte de repères qui complexifie encore plus le scénario, et ce avec une sorte de contre-performance : certains passages sont délibérément trompeurs et créent un trouble inutile. Sidse Babett Knudsen est excellente, Alex Lawther aussi... un bon huis clos des familles, Dans la lignée de l'excellent l'affaire Harry Québert le film les traducteurs est un polar très bien mené avec de multiples rebondissements extrêmement finement calculés Néanmoins, je ne veux pas noircir inutilement le tableau et j’ai apprécié la scène en quasi-plan séquence dans le métro, plutôt bien filmée, ainsi que la « fuite » en voiture qui lui succède, elle aussi bien filmée. Thriller de Régis Roinsard. Les Traducteurs . Les Traducteurs Synopsis : Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs (Olga Kurylenko, Riccardo Scamarcio, Sidse Babett Knudsen, Eduardo Noriega, Alex Lawther, Anne Maria Sturm, Frédéric Chau, Maria Leite & Manolis Mavromatakis) sont rassemblés pour traduire le dernier tome d’un des plus grands succès de la littérature mondiale. Le suspens est présent, on essaie de deviner tout en étant porté par le récit, qui n'hésite pas à revenir dans le passé ou dans le futur afin de nous donner des bribes d'informations. C'est ainsi le cas de plusieurs traducteurs, qui ont un temps et une identité plus réduits que d'autres. Un tel film, qui fera immanquablement penser au récent À couteaux tirés, au moins récent mais culte Usual Suspects, est une exception dans le paysage cinématographique français. Le twist final se perd finalement dans une multitude de twists et de dénouements, tous surenchérissant, comme si le réalisateur tentait de nous en mettre plein la vue au risque de nous faire décrocher par ce trop plein d'informations, et surtout par l'invraisemblance du récit. Neuf traducteurs se voient offrir l’opportunité de traduire le dernier tome de la trilogie d’Oscar Brach, véritable auteur star. Accueil; Culture « Les Traducteurs », un thriller littéraire haletant. Lire ses 1 045 critiques, Suivre son activité ... Ici, on aime l'esprit critique. C'est une chose d'avoir des stars, encore faut-il les mettre ensemble à l'image. Sur une idée originale faisant penser aux dix petits négres ou au crime de l'Orient Express, ce huis clos démarre avec une certaine intensité. Le casting aurait pu, je dirais même aurait du, être le point fort du film. Les Traducteurs de Régis Roinsard, en salle le 29 janvier 2020. Il y a dans Les Traducteurs un discours menteur, une exposition des faits qui est volontairement partielle, parce qu'elle doit mettre en lumière d'autres faits. Peu de productions françaises ont cette ambition, ou alors l'ont mais sans mettre à disposition les ressources nécessaires. 6 abonnés La Belle et le Clochard sur M6 : Walt Disney ne voulait pas d'une scène culte. Bravo et merci Régis Roinsard !!!!! Film excellent, suspens incroyable la chute est selon moi imprévisible. Mélange de plusieurs genres cinématographiques, Les Traducteurs est inspiré de la traduction du best-seller littéraire Inferno (2013) de Dawn Brown. On les a remplacé par des films à twists multiples, où la vitesse prend le pas sur toute crédibilité. Le film Les traducteurs s’impose dès sa découverte comme un thriller d’une perfection rare sachant aussi bien jouer avec les nerfs des spectateurs, sur les fausses apparences mais surtout construire une mécanique tellement ingénieuse et généreuse qu’elle saura plaire à tous, que cela soit un spectateur ou un féru de cinéma à la critique aiguisée. Une des qualités majeures de Les traducteurs réside dans son casting, très international du fait même du scénario. On ne verra pas tous les personnages également détaillés, et en plus de l'énigme qui les concerne tous, il y a aussi des moments de romance et de drames personnels qui ne concernent que quelques-uns de ses personnages-pièces. 2019. Le casting n'est pas si mal mais un bon metteur en scène aurait pu en faire un chef d'oeuvre. François Cluzet, Julie Gayet, Elisa de Lambert, Par les membres ayant fait le plus de critiques, celle où ils se coordonnent avant de se battre, , d'Agatha Christie ("Le Crime de l'Orient-Express"), ou de Ray Bradbury ("Fahrenheit 451"), voire ceux (ridicules) de Proust ou Joyce, n'arrangent rien, émouvante en auteure contrariée et mère de famille malheureuse. Le scénario est ainsi très dense, et on sent que l'écriture et la construction de l'énigme ont été soignées, mais c'est peut-être là que le film en fait trop. Données Personnelles | Évalué par 9 utilisateurs. Les services AlloCiné | On saisit l'adéquation entre le film et son écrin, puisqu'il s'agit d'une production qui rassemble un casting issu des quatre coins de l'Europe. De très bonnes idées, un bon scénario, un bon casting, mais pas assez de maîtrise et d'organisation sur la fin du film. La bande-annonce ci-dessus. Il y a donc un manuscrit brûlant, troisième tome de la trilogie Dedalus , neuf traducteurs pour en faire une traduction simultanée, et un éditeur requin qui les confine dans un bunker de luxe pour s'assurer qu'il n'y aura aucune fuite. Lire sa critique, Suivre son activité Lire ses 576 critiques, Suivre son activité Disponible sur Netflix le 18 décembre. [Critique cinéma] – Les Traducteurs 1 septembre 2020 Maxime Bergeron Aucun commentaire action , cinéma , drame , enquête , fuite , pirate , suspense , traducteurs Titre du film : Les Traducteurs Lire ses 1 799 critiques, Suivre son activité Critique d'un monde littéraire plus intéressé par les chiffres que par les lettres, l'œuvre s'inspire d'un fait divers qui a accompagné la sortie d'Inferno de Dan Brown. Lire ses 247 critiques, Suivre son activité Le scénario est plein de surprises jusqu'au bout. Lire ses 13 critiques, Suivre son activité On se retrouve ainsi dans l'exercice délicieux mais difficile du narrateur non-fiable, c'est-à-dire aux mains d'un récit qui avance masqué. Lambert Wilson surjoue et le reste de la troupe suit comme il peut. Pour ma part, je l'ai vraiment trouvé GÉNIAL , bien ficelé, bien construit et prenant jusqu'à la fin ! C’est inventif, et même si par certains côtés, nous ne sommes pas pleinement convaincus, c’est indéniable que ce film vaut le détour, Un pitch original, un début accrocheur et une fin en apothéose, "Les traducteurs" est une réussite du genre. Lire ses 81 critiques, Suivre son activité > Consultez l’horaire du film. Lire ses 1 445 critiques, Suivre son activité Le Blues de Ma Rainey : la partition finale de Chadwick Boseman. Il réunit donc neuf traducteurs dans une luxueuse maison qui fera office de bunker et leur demande de se mettre au travail. Un film interprété notamment par Chadwick Boseman, qui y livre une ultime et fascinante performance. Un film intense, du suspense, des acteurs époustouflants. Lire ses 7 critiques, Suivre son activité Dune, James Bond 25, Cruella, Suivre son activité Le film est parsemé de flash back et de flash forwards, censés nous plonger dans un abîme de circonspection mais qui s’avèrent vite être à l’image du film, décevants. Lorsque le chantage commence auprès de l'éditeur (Lambert Wilson), le film va commencer à déraper et à prendre des allures de thriller et d'enquête. Un site. La mise en scène joue ainsi avec différentes temporalités, et si l'enfermement dans le bunker est central, on verra aussi d'autres lieux. 16 abonnés Peine perdue, puisqu'un maître-chanteur fait fuiter les premières pages, et demande une rançon très conséquente pour ne pas continuer à révéler le manuscrit, attendu par des millions de lecteurs... Donc, qui est le coupable ? Lire ses 123 critiques, de Film Review: The Translators (Les Traducteurs) Co-writer/director Régis Roinsard’s multilingual French/Belgian co-production begins well and showcases some strong, intense playing, but it eventually offers one too many plot-skewering/reversing twists. Un vrai bon moment à prendre comme un très bon divertissement qui nous piquera au vif jusqu’au bout... Recrutement | Si Les Traducteurs dispose d’un casting international de haute volée, le thriller trébuche sur un scénario trop tarabiscoté pour convaincre.. Synopsis : Isolés dans une luxueuse demeure sans aucun contact possible avec l’extérieur, neuf traducteurs sont rassemblés pour traduire le dernier tome d’un des plus grands succès de la littérature mondiale. 2 abonnés On regrettera juste une mise en scène un peu trop formatée dans son esthétique, des personnages peut-être trop stéréotypés, tout en pensant en même temps que cela contribue aussi à donner une dimension très théâtrale et impressionnante à ce récit inspiré d’une situation vécue à propos du best seller « Inferno » de Dan Brown. Les Traducteurs s'approche au plus près de cette idée, mais abuse, par l'envie excessive de bien faire, de la crédulité de son spectateur. James Cameron, avec On est tenu en haleine tout au long du film les acteurs ils sont extrêmement performant cette histoire original et très bien filmée. CGU | Lire ses 321 critiques, Suivre son activité Le nouveau film de Regis Roinsard après Populaire (2012) rassemble Olga Kurylenko et Lambert Wilson. La critique thriller passionnant by Unif. Avec Le 28 janvier 2020. Les Traducteurs en est le film d'ouverture. Il ne faut pas se précipiter à la conclusion, ni à l'analyse des ressorts du scénario, pour avant tout ne pas bouder son réel plaisir. Alexandre Wetter, Pascale Arbillot, Isabelle Nanty, Avec Alex Lawther qui interprète d'ailleurs le traducteur anglais y est bluffant. Les thrillers sont sans histoires. The Translators (original title: Les Traducteurs) is a 2019 French/Belgian production featuring a multinational cast and a slick screenplay that blends many different genres. Minutieusement sélectionnés pour traduire le dernier tome d’un best seller mondial, neuf traducteurs se retrouvent enfermés dans une … Les traducteurs travaillent donc dans un endroit semblable à un open-space, dans la plus grande sobriété, avec tout le nécessaire requis, tels des moines bénédictins. Las ce polar littéraire bascule dans une narration décousue et des rebondissements peu crédibles. Des traducteurs sont enfermés dans un lieu clos pour traduire un best-seller attendu dans le monde, mais des pages fuitent sur Internet. Après Populaire, c'est une surprise de voir Régis Roinsard à la direction d'un film d'une ambition certaine, avec un casting international, et l'exploration d'un genre plutôt rare dans le paysage français. Le casting m'a beaucoup plu car il est justement international afin de respecter plus ou moins l'origine de ses traducteurs.