Monowitz, Auschwitz, Groß-Rosen, Buchenwald." « rot Spanische Republikaner blau » ils ont le triangle bleu des apatrides(Franco leur a retiré la nationalité) et ont un S pour Rot Spanier, Espagnol rouge. Theresienstadt, eine Zwangsgemeinschaft in einem jüdischen Vorzugslager (une communauté de contrainte dans un camp privilégié juif), d’après les termes de H.G. liste des camps de prisonniers de guerre ( Kriegsgefangenenlager) : http://www.moosburg.org/info/stalag/laglist.html, Rechercher un camp  : le film Nuit et Brouillard)(Memorial Center Camp Westerbork) : 9:53. La « remise du pouvoir » (Machtübergabe) à Hitler, le 30 janvier 1933, par Hindenburg s’accompagne de la création de camps en Allemagne, les KL ou KZ. http://www.ushmm.org/maps/encyclopedia.kml http://www1.yadvashem.org/exhibitions/album_auschwitz/home_auschwitz_album.html Les « Prominents » (Les éminences, les privilégiés) : Les autres déportés étaient utilisés comme main d’œuvre esclave jusqu’à la mort par épuisement et mauvais traitements. 5 Plus à l’Ouest, de nombreux camps de concentration et quelques camps d’extermination ont été libérés par les alliés avant que leurs derniers responsables ne puissent accomplir leur destruction totale, c’est le cas d’Auschwitz, … Liste officielle de tous les principaux camps nazis et Kommandos (ministère de la justice allemand) : http://bundesrecht.juris.de/begdv_6/anlage_6.html, visite de camp Les camps dextermination nazis étaient des centres de mise à mort à grande échelle, dont « les opérations s'apparentaient par certains égards aux méthodes de production complexes d'une usine moderne ». 1,3 million de personnes y furent déportées, dont 1,1 million de Juifs. Comité international d’Auschwitz : http://www.westerbork.nl/museum/herinneringscentrum/ Des photos de camps en France http://www.holocaust-history.org/belzec/index.shtml Il est le père des fusées V2, premiers missiles, plus de vingt mille prisonniers ont perdu la vie à Dora. Les camps d'extermination. http://www.struthof.fr/ documents 1933 arrivée au pouvoir de Hitler, ouverture des camps de concentration pour les opposants, boycott des magasins juifs. LA DÉSHUMANISATION DANS LE CAMP DE CONCENTRATION ET D'EXTERMINATION D'AUSCHWITZ-BIRKENAU. Liste des camps de concentration, d’extermination, de camps oubliés : Le camp d’Auschwitz est actuellement inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. École de la SS à Dachau : SS-Verwaltungsschule Dachau, « - Comment naissent les camps ? premières années du régime, les plus anciens Camp de Blechhammer dont le ZAL für Juden, Zwangsarbeiteslager für Juden : camp de travail forcé pour Juifs : Mémorial : (Quand on a affaire à un SS, on doit d’abord enlever sa casquette et donner son nom à voix forte et intelligible, en allemand, bien sûr.) » d’Helga Weissová, traduit par Erika Abrams, Carte des principaux camps d’internement, de concentration et des centres de mise à mort du CIDEM (à commander, gratuit) : Il servira de modèle pour le réseau de camps de concentration qui sera établi plus tard par les nazis The Camp Men identifies many of the perpetrators of the Final Solution from old photographs, to … Esterwegen : https://www.gedenkstaette-esterwegen.de/ Camps de concentration et d’extermination en Pologne : Pièce inspirée de l’écrivain Ilija Jakovljević détenu à Stara GradiÅ¡ka, camp n°5 du système du camp de Jasenovac, édifié par le régime oustacha. http://www.cercleshoah.org/spip.php?article72 Aller à : navigation, rechercher. Le bilan dans les camps de concentration a été très lourd. Le Fort de Breendonk Entrer en résistance.  Médiagraphie : déportation et génocide des Juifs (WVHA) SS-Wirtschafts-Verwaltungshauptamt, 1942, l’Office central SS pour l’économie et l’administration, s’occupe aussi de la gestion des camps. 2. Augsburg, Ölbaum, 2003 Les camps de concentration et d'extermination, Histoire (Konzentrationslager et Vernichtungslager), Auschwitz, des supports pour mieux comprendre Camps de redressement pour de jeunes Allemands  : Sobibor  : camp d’extermination : Pendant les années 1950 elle a été le siège d'un camp de concentration. datent de 1933 (, b. Les détenus dans les camps nazis sont identifiables par un triangle. Comprendre, refuser, résister  La déportation de répression Conçues pour des assassinats massifs, les chambres à gaz-crématoires, II, III, IV et V de Birkenau furent mises en service durant le printemps 1943. Les camps d’extermination avaient pour but d’exécuter la « solution finale », à savoir l’élimination du peuple juifs, mais aussi des tziganes, des homosexuels, des malades mentaux et tous ceux pouvant compromettre la « race pure ». Les résistants ont le sentiment de partir travailler en Allemagne, qu’ils pourront s’évader ou qu’ils trouveront un travail leur permettant d’attendre la libération. AHUNTSIC, camps en Allemagne, en Pologne, Auschwitz-Birkenau, camps en France, Cercle d’étude de la Déportation et de la Shoah, par l’auteur du Thé au harem d’Archi Ahmed, Cercil, Ciné-Histoire, Struthof, UDA, colloques, conférences, expositions, théâtre, films, des liens pour comprendre la déportation, Médiagraphie : déportation et génocide des Juifs, CNRD 2017. La Serbenhalle est la Roigk-Halle, une usine d’armement exploitant les détenus du camp de Mauthausen pour produire des V2. http://www.mauthausen-memorial.at/ En 1943, la destruction des juifs s’intensifie avec l’ «  Aktion Erntefest  », Konzentrationslager in Ostpolen : http://www.cheminsdememoire.gouv.fr/page/affichepage.php?idLang=fr&idPage=2459 Durant l’automne 1941, les SS pratiquèrent leurs premiers essais de gazage au Zyklon B dans les caves du Block 11 puis dans la morgue du camp d’Auschwitz, sur des prisonniers politiques soviétiques et polonais ainsi que sur des malades. http://www.struthof.fr/fr/temoignages/temoignages-sur-la-resistancebr-la-deportation-et-la-memoire/ Dans les premiers mois de 1942, les SS aménagèrent deux nouvelles chambres à gaz dans des fermettes du village de Brzezinka (Birkenau) lançant parallèlement la construction de quatre grandes infrastructures de gazage. http://aphgcaen.free.fr/cercle/campsIF.htm, Malines, SS-Sammellager Mecheln, camp de regroupement en Belgique. Histoire du camp de Neuengamme : Isabelle Ernot. processus à suivre : Le premier camp de concentration (Dachau) fut crée le 22 mars 1933 peu après la nomination d'Hitler au poste de Chancelier , tandis que le premier camp d'extermination (chelmno) fut crée en decembre 1941.On voit. Découvrez les autres cours offerts par Maxicours ! Verbrechen. Loiblpass  : http://www.breendonk.be/, Camp de Westerbork (cf. http://www.dhm.de/lemo/html/wk2/holocaust/treblinka/ „Inspektion der Konzentrationslager“ (IKL). http://www.jewishgen.org/ForgottenCamps/Camps/MainCampsFr.html http://www.memoire-net.org/article.php3?id_article=247 Le 20 août 1940, un convoi part d’Angoulême avec 430 Républicains espagnols, femmes et enfants compris. http://neuengamme-ausstellungen.info/content/lagermodell/karte.html Sites des Mémoriaux : Neuengamme en 1938 : http://www.ghwk.de/fileadmin/user_upload/pdf-wannsee/protokoll-januar1942.pdf Les camps de concentration et d'extermination. Gusen Memorial Committee : Camps de concentration et d’extermination en Pologne : (Konzentrationslager et Vernichtungslager) Auschwitz-Birkenau . https://www.der-loewe.info/500-gefangene-mit-dem-fallbeil-hingerichtet, Camps en Autriche : http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/liste_convois.htm, Les camps d’internement en France La mémoire et l’oubli : L’internement des tsiganes en France 1940-1946 http://bibliotecadeladeportacion.blogspot.fr/2011/08/mauthausen-en-el-corazon-de-austria.html, Mauthausen 5 mai 1945 :http://clioweb.canalblog.com/archives/2015/05/04/31999855.html la liste des déportés : En 1944, prise en main de la direction de Blechhammer par le SS Schwarz : le camp est rattaché au complexe d’Auschwitz III, et les détenus tatoués. https://www.welt.de/politik/deutschland/article167624001/Bei-der-ganzen-Sache-mit-den-Juden-hat-man-sich-gar-nichts-dabei-gedacht.html, Site, les Camps de la mort : Karl Ernst Osthaus-Museum der Stadt Hagen (KEOM), Des témoignages avec vidéos : À la fin de la guerre, des troupes russes et américaines ont découvert … D’emblée, Hitler crée des camps de concentrations (Konzentrazionslager ou KZ) où seront éliminés ses opposants. Certains ont été détruits avant leur arrivée. des liens pour comprendre la déportation, DVD (4) : 9 Témoignages d’internés et de déportés juifs à télécharger La liste des déportés : Camp de Drancy :  Ressources pédagogiques  Nuit et Brouillard , film d’Alain Resnais (1956), Texte de Jean Cayrol dit par Michel Bouquet, Musique Hanns Eisler, 32 min, noir et blanc et couleur, Argos Films/Arte France, 2003 Le camp de concentration et d'extermination d'Auschwitz a été créé en 1940 dans les anciennes casernes de l’artillerie polonaise à Oswiecim, rebaptisé Auschwitz par les Allemands. http://www.bergenbelsen.de/ par l’auteur du Thé au harem d’Archi Ahmed, À voir, entendre, lire Déportation : internement dans un camp de concentration nazi à l’étranger (v.1942), le Robert, dictionnaire historique Le tristement célèbre Auschwitz Birkenau réunissait camp de concentration et d’extermination. http://www.auschwitz-international.org/ of prisoners from Auschwitz passing through the train station in Kolin (Protectorate of Bohemia and Moravia) on 24 January 1945. http://www.fmd.asso.fr/web/index.ph... http://www.camp-rieucros.com Historique et plan en allemand : CR conférence débat du Cercle sur Les camps français de la zone sud  : Les premiers camps de concentration (auparavant souvent dénommés camps de concentration « sauvages ») regroupent les camps créés après la prise de pouvoir par Adolf Hitler, de manière non systématique et dans des conditions différentes de rattachement, afin d'éliminer les opposants politiques au nazisme. A partir de camps d’internement en France comme Pithiviers, Beaune-la-Rolande, Drancy (20 août 1941-17 août 1944), Compiègne, Angers. http://www.buchenwald.de/ http://www.pamatnik-terezin.cz/ Theresienstädter Dokumente, Tübingen, Mohr, 1958 http://www.camp-de-drancy.asso.fr/ Les conditions de survie dans les camps, a. Un lieu de dégradation de la condition humaine, Le système concentrationnaire est placé sous la (Wernher von Braun, en 1937 adhère au NSDAP. Site désactivé : Heinrich Himmler donna un ordre à ce sujet lorsquil se rendit dans la ville le 20 juillet 1941. Travail de Daniel Letouzey sur le film Nuit et brouillard : Katherine Johnson, afro-américaine, « l’ordinateur humain », héroïne de la NASA) http://www.ushmm.org/learn/mapping-initiatives/mapping-the-holocaust-google-earth Camp de Rieucros (Lozère) : http://www.stiftung-bg.de/gums/de/geschichte/kzsachs/oranienburg/oranien00.htm http://monument-mauthausen.org/spip.php?page=search, FREUND Florian, PERZ Bertrand, Das KZ in der Serbenhalle : zur Kriegsindustrie in Wiener Neustadt, Wien : Verlag für Gesellschaftskritik, 1987 http://www.deathcamps.org/ http://www.nonfiction.fr/article-3430-paroles_et_images_de_la_cite_de_la_muette.htm Les documents originaux en allemand dont le tableau d’évaluation du nombre de juifs en Europe : http://www.scrapbookpages.com/Buchenwald/Liberation2.html http://www.annefrank.nl/, CNRD 2015 La libération des camps nazis, le retour des déportés http://clioweb.free.fr/camps/deportes.htm#camps http://www.humanite.fr/videos/memory-camps-de-sidney-bernstein-563675, Les sites des camps de concentration en Allemagne http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Map_of_blechhammer_v2.jpg http://www.cine-holocaust.de/mat/fbw000812dmat.html Camp de Buchenwald, photos : Camps de concentration, camps d’extermination. WEISSOVÁ-HOSKOVÁ Helga : Zeichne, was Du siehst. http://www.gedenkort-kz-uckermark.de/ Auschwitz II-Birkenau : centre d’extermination et camp de concentration http://www.muzeum.wlodawa.metronet.pl/index_sobibor.htm ... Les camps nazis Ils forment au sein de leurs troupes des opérateurs, équipés et mandatés pour enregistrer des images docum… http://www.gross-rosen.pl Après l’annexion de la Pologne (1939) au IIIe Reich , le nom d’Oswiecim est « germanisé » et abandon-né au profit de celui d’Auschwitz. Two milk cans containing soil and ashes from different concentration and extermination camps are symbolically buried on site. Il devient un lieu d'internement pour les Juifs allemands, les communistes, les socialistes et les libéraux – tous ceux que le Reich considère comme ses ennemis. http://www.ushmm.org/wlc/en/media_nm.php?MediaId=308, http://www.ushmm.org/learn/mapping-initiatives/mapping-the-holocaust-google-earth Suivant … Liste_deutscher_Bezeichnungen_polnischer_Orte, Langue des camps : c’est un Kommando de Sachsenhausen en 1940, puis camp autonome http://www.gedenkstaette-moringen.de/ Cette grande tragédie est aussi connue sous le terme de Shoah. C'est le siège du quartier général de lAktion Reinhard sous la direction d'Odilo Globocnik. 1933-1935 : mesures vexatoires, agressions individuelles à l’encontre des juifs. ADLER H. G., Die verheimlichte Wahrheit. Une interview en anglais avec des documents : Dachau 22 mars 1933 : fr  A l’arrivée, les SS effectuaient une « sélection » entre les déportés, décidant de la mort de près de 80% d’entre eux, immédiatement dirigés vers les infrastructures de gazage. L’entreprise de fours crématoires (Topf und Söhne) à Erfurt est devenue un musée : http://www.sachsen-anhalt.de/LPSA/index.php?id=31584 Auschwitz-Birkenau, qui est le plus grand des camps de concentration et d'extermination établis sur le sol polonais, sert à la fois de camp de travail et de site d’extermination rapide pour les Juifs. (Dessine ce que tu vois) Deutsch – Česky – English. Dora et Mittelbau  : camp de concentration est devenu un « amp d’extermination » ; les deux systèmes qui se « rencontrent » géographiquement ont été et sont réunis en un lieu spécifique et hautement symbolique, avec tous les risques de confusion – généralement involontaire et innocente – http://www.fmd.asso.fr/web/index.php?id_contenu=52&lang=lang1, La déportation de persécution Des transports de l’Europe entière ont été dirigés vers ce centre d’extermination entre 1942 et l’automne 1944. Camps de concentration des années 1930. Dans les semaines après l'arrivée au pouvoir des Nazis, la SA (Sturmabteilung ou Section d'assaut), la SS (Schutzstaffel, escadron de protection, garde d'élite du parti nazi), la police et les autorités civiles locales mirent en place de nombreux camps de détention pour incarcérer les opposants, réels … Le décret du 7 décembre 1941, NN, Nacht und Nebel , Nuit et Brouillard, « NN de la Wehrmacht » et les « NN de la Gestapo » contre la Résistance et l’opposition politique, stipule que « tout habitant des territoires occupés de l’Ouest, présumé coupable de crimes contre le Reich ou contre les territoires d’occupation, doit être exécuté ou déporté clandestinement en Allemagne, pour y disparaître sans qu’aucune information ne soit donnée à son sujet ».