Covid : «la dette se rembourse, c'est un principe», martèle Olivier Dussopt. Compteur en temps réel de la dette de la France 2020. La dette publique a continué de grimper au troisième trimestre, atteignant 116,4 % du PIB fin septembre selon les chiffres de l'Insee parus ce mardi. Il faut dire que la BCE a annoncé en décembre qu'elle allait encore renforcer ses mesures de soutien à l'économie . Les Italiens en rêvent, les Français commencent à y songer : faudra-t-il un jour effacer la dette liée au Covid ? Un scénario inenvisageable à l'heure actuelle. Face à une dette française colossale liée à la crise du coronavirus, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a annoncé, le 29 novembre dans les colonnes du Parisien, qu’il n’augmenterait pas les impôts. La dette française - générée par la crise de 2020 - a atteint 186 milliards d’euros et pourrait représenter plus de 120% de notre PIB à la fin de l’année. Une guerre intellectuelle oppose ceux qui veulent la rembourser à tout prix et ceux qui veulent tout simplement la répudier. Elle est le prélude à une version réutilisable, qui serait disponible dans quelques années. « La progression de la dette publique ralentit fortement après le pic enregistré au trimestre précédent », note toutefois l'organisme statistique. C'est bien supérieur au 116,2 % évoqué en septembre , et pourtant la facture s'allège malgré tout : les documents budgétaires prévoient une charge de la dette de 36 milliards, contre 36,4 milliards annoncés en septembre. La crise sanitaire due au Covid-19 se prolonge et la dette publique se creuse pour y faire face. En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). PARIS - La France va cantonner sa dette supplémentaire liée à l'épidémie de Covid-19 dans une structure spéciale pour la rembourser progressivement, a annoncé lundi Bruno Le Maire, le ministre de l'Economie et des Finances. Pour autant, ces dépenses ne sont pas inquiétantes, selon la cheffe économiste de l'OCDE. Covid : la dette poursuit son envolée en France, Bercy s'inquiète du fossé grandissant avec l'Allemagne. Pour le troisième trimestre, qui a bénéficié d'un fort rebond de la croissance (+18 %) et des recettes fiscales qui vont avec, la hausse n'est que de 36,1 milliards. Comment évolue la situation sanitaire ? "Cette dette Covid, nous devrons la rembourser", a dit Bruno Le Maire devant les députés. - Stéphane de Sakutin - … Le système français est en déficit chronique, la dette est hors de contrôle. Pour freiner la dérive du « quoi qu'il en coûte », l'exécutif a commencé à resserrer ses aides d'urgence aux secteurs les plus touchés par la crise sanitaire (restaurants, tourisme, etc.) Ici, le logo de l'euro à Francfort, le 26 octobre 2014. Montebourg plaide pour l’annulation de la dette issue de la crise du Covid-19 L’ancien ministre s’en prend par ailleurs à Emmanuel Macron, qu’il dépeint en girouette, en « surfeur qui prend toutes les vagues, les vertes, les rouges, les bleus ». Dette liée au Covid-19 : "La France est un pays qui ne fait pas défaut", assure Olivier Dussopt 08h56, le 19 décembre 2020 , modifié à 09h58, le 19 décembre 2020 A Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site. François Bayrou souhaite que la France ne commence à rembourser sa "dette covid" que dans dix ans, et sur trente ou cinquante ans. Néanmoins, l’augmentation de la dette est moins forte que lors du trimestre précédent. Vous ne recevrez pas moins de publicités, mais des publicités ne correspondant pas nécessairement à vos centres d’intérêt. Le point avec notre éditorialiste Jean-Marc Sylvestre. Mais tout cela ne devrait constituer qu'un bref répit avant le nouveau choc économique provoqué pour la fin de l'année par le deuxième confinement. D'autant qu'un autre risque commence à inquiéter les autorités publiques. A lire aussi Dette africaine: la générosité calculée de Macron. Faut-il s’en inquiéter ? La dette publique de la France a poursuivi au troisième trimestre son ascension vers des hauteurs jamais vues depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale : elle représentait fin septembre 2.674,3 milliards d'euros, soit 116,4 % du PIB, selon les statistiques publiées ce mardi par l'Insee . Le climat des affaires s’améliore-t-il en France et à l’étranger ? Un nouveau projet de loi fait polémique, Trois gendarmes tués par un forcené dans le Puy-de-Dôme, un quatrième blessé, Extraits bibliques étudiés en classe : un enseignant finalement blanchi après quatre ans de combat, Bouchons monstres : des centaines de poids lourds bloqués aux ports du sud de l’Angleterre. Personne n’en a la responsabilité. En 2020, à cause de la crise du coronavirus, près de 86 milliards d’euros de dépenses ont été réalisés. Quelles nouvelles mesures prépare le gouvernement ? Début novembre, Bercy avait ainsi revu une nouvelle fois à la baisse la facture de l'endettement : la charge de la dette est ainsi attendue à 35,8 milliards d'euros cette année alors que le montant initial prévu il y a un an - avant que la tempête sanitaire ne s'abatte - était de 38 milliards. Grâce à la BCE, son coût ne cesse malgré tout de baisser. Les cookies et les profils permettent de vous proposer des publicités plus pertinentes car adaptées à vos centres d’intérêt, et de mesurer l’efficacité des compagnes publicitaires. Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés. La France finira l’année endettée à près de 120 % de son PIB. Toujours plus haut. Désactiver cette option nous empêchera de mesurer l’audience, de faire des statistiques et d’améliorer la qualité de nos services. La dette publique française a atteint 116% du PIB, soit 2674,3 milliards d’euros. A la fin 2020, Bercy s'attend à ce que l'endettement grimpe encore à 119,8 %. Au contraire, grâce à l'action de la Banque centrale européenne (BCE), qui a fait passer les taux d'intérêt en territoire négatif, plus la dette est grosse et moins son coût est important. Cela devient une habitude. L’économiste Philippe Dessertine explique dans sa chronique comment le pays en est arrivé là En cette année « Longue-Marche 8 » a décollé mardi du centre de lancement de Wenchang. Le retour à la normale n'est de toute façon pas pour demain : Jean-François Husson, le rapporteur LR du budget au Sénat, expliquait la semaine dernière « qu'il faudra réaliser environ 75 milliards d'euros d'économies en sortie de crise, simplement pour ramener le déficit structurel au niveau qu'il avait atteint en 2019, c'est-à-dire 2,2 % du PIB ». Nous diffusons des publicités afin de pouvoir proposer nos services gratuitement à tous les utilisateurs. Si certains demandent une annulation, le gouvernement et l’Union européenne assurent que cela n’aura pas lieu. Décryptage par Jean-Marc Sylvestre. En France, on approche des 120% de dette par rapport au PIB. L'écart avec l'Allemagne ne cesse de se creuser depuis dix ans et cela affaiblit aussi bien la puissance financière que la puissance économique de la France », estime cette source. Macron n'a plus de symptômes du Covid-19 et n'est plus à l'isolement selon l'Elysée. Les aides pour soutenir l'économie pendant la crise du Covid-19 ont considérablement alourdi la dette publique de la France. Décryptage par Jean-Marc Sylvestre. Le débat sur l'annulation des dettes publiques prend de l'ampleur en France. Interdit d'interdire - Que faire des nouvelles dettes du Covid-19 ? à lire aussi L'ancien ministre mayennais Jean Arthuis dans la commission chargée de la gestion de la dette Covid-19 . Pour faire face à la crise due au Covid-19, les pays européens ont décidé de lever des fonds en augmentant leur dette. Alors que Paris et Berlin affichaient des niveaux d'endettement similaires au milieu des années 2000, l'écart s'était creusé à 38 points fin 2019, avant le début de la crise. A la question que faire la dette Covid, il estime que "ce n’est pas une dette comme les autres.C’est un accident historique. Désactiver cette option empêchera de suivre votre navigation et de réaliser des profits, afin de vous proposer des publicités adaptées. Le premier confinement et la récession avaient alors fait bondir cette dernière de presque 200 milliards d'euros supplémentaires à la fin juin. La tendance s'annonce similaire pour l'an prochain. Cette opinion est toutefois rejetée par l'exécutif. Quelle stratégie choisir ? Selon le ministre, le remboursement viendra de la croissance, de la maitrise des dépenses et de «réformes structurelles», notamment celle des retraites. Pour autant, l'endettement et les superlatifs s'accumulent, sans que cela prête vraiment à conséquence pour le moment du point de vue budgétaire. A chaque fois que la France passe un palier de 1 000 milliards d’euros de dette, une commission d’experts est désignée pour rédiger un rapport… La municipalité a réduit, en 2020, l’encours de sa dette de 5 % (245 millions d’euros), avec une capacité de désendettement de 8,4 années. Gestion de la dette Covid-19. « Ce n'est pas tant le niveau de la dette en valeur absolue qui pose problème, que celui en terme relatif. Chaque seconde, la dette de la France varie de +2 685,70€ Chaque jour, la dette de la France varie de +232 044 198,90€ En 2017 la dette de la France s'élevait à 2 299 800 000 000€. Montebourg plaide pour l'annulation de la dette issue de la crise du Covid-19 «Il n'est pas sérieux de dire qu'on ne remboursera pas la dette», rappelle Pierre Moscovici Sujets Le … Bercy affirme qu'il n'y aurait pas d'augmentation d'impôts. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Le projet de loi de Finances pour 2021 - tout juste actualisé et voté par le Parlement la semaine dernière - évoque désormais un endettement s'envolant à 122,4 % du PIB l'an prochain. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique, Macron n'a plus de symptôme du Covid-19 et n'est plus à l'isolement selon l'Elysée, Premières vaccinations en France contre le Covid-19 à Sevran en Seine-Saint-Denis le 27 décembre, Survivaliste, armé jusqu'aux dents : le profil du meurtrier du Puy-de-Dôme se précise, La Nasa accusée d'avoir abattu l'ensemble de ses singes en une journée, Italie : 500 familles victimes du Covid portent plainte et réclament 100 millions d'euros à l'Etat, Donald Trump met en garde l'Iran après des tirs de roquettes contre l'ambassade américaine en Irak, La République sera au cœur du nouveau clivage politique, Les nouveaux enjeux des puissances en Afrique, Les travaux du gazoduc Nord Stream 2 débuteront en janvier dans les eaux danoises, Baisse de l'indemnisation du chômage partiel pour une partie des salariés à partir du 1er février, La dette publique française s'établit à 116,4% du PIB au troisième trimestre, «Insupportable et intolérable !» : Pascal Praud recadre sévèrement le président de la LICRA, Pour Lilian Thuram, le crachat de son fils est un geste «involontaire», «Privilège blanc» : «un fait» pour Emmanuel Macron, Les non vaccinés futurs «citoyens de seconde zone» ? La dette de la France a fortement augmenté durant la crise sanitaire. Quelle stratégie choisir ? Coronavirus : dette, croissance, déficit… l’économie française sens dessus dessous ... très clairs en évoquant « la guerre » que la France mène désormais contre le Covid-19. Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT. sans que cela ne se traduise encore par une pause dans la hausse du déficit public. Pour 2020, l'OCDE s'attend à ce que la dette allemande grimpe à 73,9 %, soit un fossé de 46 points avec la France. « Il est impossible pour nous de faire le pari que les taux d'intérêt resteront à des niveaux si bas sur plusieurs années », explique une source gouvernementale. Vous pouvez compter sur nos 200 journalistes pour répondre à ces questions et sur les analyses de nos meilleures signatures et de contributeurs de renom pour éclairer vos réflexions. Covid : le plan de Bercy pour rassurer face à la flambée de la dette. Elle était à 114 % à la fin juin, une époque déjà à mille lieues de la situation de la fin 2019 (98,1 %), avant que la crise sanitaire n'ébranle l'économie tricolore. Le nombre de fonctionnaires est reparti en hausse en 2019, avant même la crise sanitaire, Covid : quand le manque de patients à tester freine les essais cliniques, selon les statistiques publiées ce mardi par l'Insee, Bercy avait ainsi revu une nouvelle fois à la baisse, renforcer ses mesures de soutien à l'économie.